Les grand-mères et la Foire aux antiquités

Le croi­rez-vous ? Voi­ci deux grand-mères. Maquillage un brin outran­cier, chou­croute revi­si­tée tigresse, moue pro­vo­cante, pan­ta­lon de cuir mou­lant ou bien sarouel, gants résille et clope qui gré­sille. Ces deux mamies-là datent des années 80, du siècle der­nier quoi. Bref, du paléolithique.

Dimanche der­nier, l’une d’elles croise une cohorte d’automobiles de col­lec­tion datant de l’après-guerre 40-45.  Depuis l’arrière, son petit-fils assis dans son rehaus­seur, mains col­lées contre la vitre, s’exclame : « T’as vu les voi­tures, mamy ? C’est au moins les années 80, çà ! » .
Charmant.

Si la nou­veau­té nous attire, puis nous lasse dans l’attente d’une nou­velle nou­veau­té, le pas­sé fait tou­jours rêver. Les vide-gre­niers, bro­cantes, salon des anti­quaires et même ventes aux enchères font tou­jours recette. On s’y déplace phy­si­que­ment pour flâ­ner, pour regar­der, humer, effleu­rer des objets qui ont vécu.

La Foire aux Anti­qui­tés et à la Bro­cante de Bar­jac (La Clo­se­rie) se tient à Pâques du 12 au 17 avril 2017. Elle vous attend.

Et qui sait, peut-être croi­se­rez-vous l’une de ces deux grand-mères, coif­fée de son walk­man cassette.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *